Magnétisme

 Qu’est ce que le magnétisme ?  

Le magnétisme constitue la plus ancienne et la plus simple méthode de soins à disposition de l’humanité. Les bienfaits du magnétisme ne sont plus à prouver.

Il soulage de nombreux maux, sans aucun risque et sans effets indésirables. Il rééquilibre le système nerveux, revitalise l’énergie. Il agit sur les infections chroniques, inflammatoires. Il calme la douleur et aide à la cicatrisation. Il soulage vos fatigues, stress, chocs. Il agit sur les perturbations d’ordre physiques et psychiques qui affectent votre corps en amoindrissant et déréglant votre énergie.

Il accompagne les indispensables traitements de la médecine moderne.

Le magnétisme s’adresse à tous : bébé, enfant, adulte, sénior..

Plus d’information avec l’émission « la tête au carré » de France Inter sur les magnétiseurs cliquer ICI

 Comment se déroule une séance de magnétisme ? 

Une séance de magnétisme se pratique assis et/ou debout voire allongé dans certain cas. Je vous demanderai seulement de retirer votre montre, votre portable.

L’énergie est transmise par passage des mains autour de l’ensemble du corps de la personne, la sensation au niveau des mains est différente en fonction des endroits du corps. Le corps de la personne demande et reçoit de l’énergie là où il en a besoin. Le praticien peut poser ses mains en douceur, avec l’accord du receveur, sur des points précis du corps pour laisser l’énergie agir plus longuement.

Une séance dure de 20 minutes à 1 heure en fonction de votre problème, de votre besoin. Un temps de partage et de parole est souvent nécessaire avant et après la séance.

Selon la personne (son problème, son âge), une séance peut suffire mais généralement deux, voire trois séances sont nécessaires. 

Le magnétisme permet d’agir sur :

. l’anxiété, crises d’angoisse, phobies, burn out, blocages, émotions, sommeil, arrêt du tabac, addictions,
. acouphènes, vertiges, douleurs, maladies de peau (eczéma, psoriasis, rosacée….), kystes, douleurs articulaires, maternité, etc…

Article de presse Ouest France du 28/11/2014

Extrait Article OF